vendredi 21 septembre 2007

Kouign-Amann




Ahh un sujet de kiki qui m'inspire à nouveau ! Merci beaucoup à Tit' pour cette génialissime idée ! Tit'du blog "num num, birdy !" nous propose donc de réaliser un kouign-amann, ça me rappelle de doux souvenirs de vacances, et en particulier celui-ci :
Il y a quelques années, nous avons passé 15 jours terribles en Bretagne, 15 jours de pluie (de la vraie, pas du crachin de rien du tout) .. heureusement les enfants, habitués au climat picard, arrivaient à s'occuper quand même... mais nous autres, adultes, on tournait un peu en rond…
Quel bonheur de pouvoir participer à une sortie "visite de moulin + boulangerie" avec démonstration de kouign-amann... zou on s'est inscrit vite fait pour cette activité au sec et surtout qui m'intéressait évidemment énormément !
Le boulanger (dont j'ai oublié le nom, qu'il me pardonne, je suis incorrigible) super sympa qui animait cet après-midi-là avait reçu le prix du meilleur kouign-amann 2 ans plus tôt.
J'ai fait chauffer mes neurones pour retenir toutes les proportions et la marche à suivre... à peine rentrée au gite, j'en faisais un !
Ce n'était pas le premier, j'en avais testé pas mal des recettes, mais celle-ci, beh rien à voir, sincèrement il mérite son 1er prix ! La pâte est feuilletée à souhait, il est croustillant dehors et moelleux dedans, à tomber...
Par contre, il ne se fait pas en 5 minutes car il est préparé avec de la pâte fermentée (ce qui lui donne son goût fabuleux).
POUR 1 KOUIGN-AMANN :
  • 200 g de pâte fermentée
  • 100 g de beurre demi-sel
  • 100 g de sucre fin
La veille préparez la pâte fermentée (vous en obtiendrez 400g environ, de quoi faire du pain, ou un 2e kouign-amann !)
  • 3/4 cuill. à café de levure super active (briochin, francine… )
  • 250 g de farine T65
  • 155 g d'eau
  • 1 cuill. à café de sel
je la fais personnellement en machine à pain, je lance un programme pâte et zou !
On peut très bien la faire à la main en pétrissant énergiquement pendant au moins 1/4 h, ça permet de dépenser de l'énergie pour pouvoir avaler plein de calories le lendemain sans mauvaise conscience !
Il faut que le volume ait doublé (dans la machine ou à température ambiante dans un saladier recouvert de film si elle est pétrie à la main)
Mettez-la alors au frigo, soit dans son saladier, soit dans un sachet à congeler noué (laissez de la place dedans car la pâte va gonfler !)
le jour-même, soit 24 h après, on peut commencer le feuilletage ! Coupez une tranche épaisse de beurre sortant du frigo et tapez-la avec le rouleau pour l'attendrir sans la réchauffer et l'aplanir un peu. Abaisser la pâte et enfermez-le beurre dedans. Tapez au rouleau la pâte pour continuer à écraser le beurre prisonnier (on prend le rouleau à 2 mains et on frappe parallèlement au plan de travail) la pâte s'abaisse doucement. . Ensuite, roulez comme habituellement, faîtes un premier tour, étalez à nouveau puis faîtes un 2e tour,avant de mettre la pâte au frigo sous film étirable, pendant au moins 1 h.

Sortez la pâte du frigo et refaîtes un tour mais en incorporant le sucre avant de plier la pâte, faîtes un 2e tour en mettant le reste de sucre.
Étalez alors la pâte en carré, recoupez les bords au coupe-pâte pour que le feuilletage apparaisse bien, et pliez pour former un carré plus petit. Mettez -le dans un moule à manqué, plis dessous.
Faites lever dans un endroit tempéré pendant 1 à 2 h, la pâte ne gonfle que très peu, c'est normal.
chauffer le four à 170 degrés, cuire 40 minutes retournez le kouign amann, et continuer la cuisson à 150 degrés pendant environ 1/2 h. bien surveiller, il doit être bien doré/caramélisé.
Il est croustillant, moelleux, salé sucré, je l'adooooore, je vais le déguster, et ma famille aussi, on n'aura chacun qu'un petit bout car on est nombreux, mais on l'appréciera d'autant…

le kouign-amann pour moi c'est vraiment un dessert d'exception !



Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire